L’organisation : L’allié indéfectible pour perdre du poids.

Tu as commencé à te transformer et tu te dis que ce n’est pas facile ? Que ce soit pour perdre du poids ou prendre de la masse musculaire ou même les deux en même temps au final, il y a une chose à prendre en compte si tu souhaites te transformer :

Tout sera beaucoup, beaucoup, beaucoup plus simple si tu es organisé.

En fait, il faut voir ta volonté comme une réserve qui n’est pas inépuisable. Tu te lèves le matin et toute la journée tu fais des choix (des grands comme des petits et même souvent des petits plutôt) et du coup ta « réserve de volonté » s’épuise petit-à-petit.

De ce fait, si après une journée de boulot tu dois en plus :

  • Te motiver pour aller faire du sport (en plus tu n’as pas pris tes affaires de sport avec toi, du coup, tu es obligé de repasser à la maison pour les prendre avec),
  • Te motiver pour te nourrir sainement (ce qui implique d’aller faire les courses et ensuite aller cuisiner donc ça va prendre du temps avant de pouvoir vraiment se poser à la maison).

Alors que tu as d’autres alternatives qui paraissent plus sympathiques de prime abord :

  • Boire l’apéro avec des potes / collègues,
  • S’acheter un truc à emporter et enchaîner avec un netflix and chill,
  • Se faire des pâtes avec du fromage ou même manger ce qu’il y a dans le frigo,

En soit, personne ne peut te blâmer de choisir la facilité, parce qu’il est vrai que c’est pénible de devoir cuisiner le soir quand tu rentres tard.

D’où l’importance de l’organisation, je vais te donner l’exemple de ce qu’était ma routine quand j’étais au milieu de ma perte de poids. (Comprends par là que je perdais de manière régulière semaine, après semaine).

Chaque samedi je faisais mes courses en sachant 90% de ce que j’allais prendre et je laissais une marge de 10% d’aliments qui pourraient éventuellement me tenter. (Pas forcément des aliments malsains).

Le dimanche soir, je mangeais chez mes parents et étant donné que je jeûne pendant la journée, je ne cuisinais pas du tout.

Ensuite du lundi au jeudi, cela se passait toujours de la même façon :

  • Je jeûne la matinée,
  • Je vais au fitness à midi,
  • Je rentre vite chez moi (mon fitness n’avait pas de douche mais il était à côté) et je me prépare pour retourner au boulot,
  • Je mange quelque chose à la maison qui était prévu (ex : œufs brouillés / joghurt allégé, fruits)
  • Je retourne au boulot,
  • Je mange le soir à la maison (en cuisinant chaque jour)

Il faut juste comprendre certains points. J’avais choisi de faire des longues pauses à midi, mais je commençais très tôt le matin pour compenser. Je cuisinais chaque soir, mais parce que j’aime cuisiner et quand tu ne fais qu’un seul vrai repas par jour, tu aimes bien que celui-ci varie un minimum.

Le vendredi soir, généralement j’allais manger au restaurant avec des amis et le samedi soir aussi.

Par contre dans la journée du vendredi et du samedi, je gardais une routine du même style. Ce n’est pas parce que c’est samedi, que je dois manger toute la journée n’importe quoi, surtout si le soir j’ai une sortie de prévue.

Cette routine-là m’a fait perdre 40 kg entre 2018 et 2019 et pourtant elle n’est pas bien compliquée, mais pour la tenir autant longtemps, j’ai dû  trouver les repas qui étaient sains et qui me plaisaient et je les faisais régulièrement. Quand j’avais envie de changer, je cherchais de nouveau des repas sains qui me plairaient.

Au final, j’étais organisé et ça m’a également permis d’éviter bon nombre de « pièges » qui sont tentants, comme aller manger dehors à midi, aller prendre l’apéro tel soir de la semaine.  Je ne dis pas que je ne l’ai jamais fait, mais quand je l’ai fait c’est moi qui ai choisi quel jour pour me récompenser, donc je l’ai prévu.

Cela peut paraître un peu pénible, mais honnêtement une fois qu’on a pris l’habitude de le faire comme ça, c’est du pur plaisir de voir le poids descendre sur la balance, en mangeant à notre faim chaque jour et des choses qui nous plaisent.

Au début il faut un peu se forcer pour sortir de sa zone de confort et avec le temps c’est celle-ci qui devient ta nouvelle zone de confort.

Si tu as des questions sur les stratégies que j’ai mise en place où sur les recettes que j’ai utilisées, n’hésite pas à m’écrire pour en savoir plus. Ce n’est rien de sorcier, mais ce n’est pas si évident de tout mettre en place tout seul au début.

>
Retour haut de page